La Chine aura bientôt son propre House of Cards

La série House of cards semble séduire le Parti Communiste au pouvoir en Chine. Selon The Guardian, Pékin a même commandé une série centrée sur la corruption au sein du puissant parti politique…

Intitulée In The Name of the People (Au nom du peuple), cette série made in China, qui se veut dans la lignée du succès américain House of Cards, se penchera sur les sales affaires au sein du Parti Communiste, éclaboussé et accusé à de nombreuses reprises de corruption.

Frank Underwood (House of cards) et Xi Jinping

L’acteur Kevin Spacey (Frank Underwood dans House of cards) et Xi Jinping (président de la Chine)

Rappelons que Xi Jinping est l’actuel président de la République populaire de Chine. Depuis le le 15 novembre 2012, il est aussi le secrétaire général et président du Parti communiste chinois.

En Chine, où les séries sont souvent historiques et à la gloire de l’empire, cette nouvelle semble étonnante. Pourtant, selon The Guardian, cette histoire va surtout offrir au pouvoir une nouvelle façon de faire de la propagande, et ce, en s’inspirant du pitch de House of Cards et son personnage principal véreux aux combines hallucinantes.

En effet, cette série aura la particularité de traiter les personnages du gouvernement comme de vrais méchants vis-à-vis des héros du show…qui veulent « nettoyer » le système corrompu.  Le drame racontera ainsi le quotidien de Hou Liangping, un enquêteur du gouvernement, joué par une idole du petit écran en Chine, Li Yu . Il sera en charge de résoudre un meurtre dans une ville de fiction appelée Bianxi.

Li-Yu

Li Yu, une star chinoise campera le rôle principal dans la série In the name of people

Dans sa quête de vérité, il sera rejoint par sa femme, un agent secret engagé par le Comité central pour l’Inspection disciplinaire du Parti communiste chinois, soit une organisation en charge de lutter contre la corruption au sein des leaders du parti politique, rapporte Konbini.

S’il est admis que les séries accompagnent et reflètent une évolution de la réalité politique,  In The Name of the People semble être un OVNI dans une Chine plutôt imprévisible.

Catégorie de l'article:
Pure Buzz
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.