Facebook pourrait bloquer Donald Trump mais il ne le fera pas

Ce n’est plus un secret pour personne : Mark Zuckerberg ne votera pas Donald Trump et le jeune patron s’est déjà publiquement déclaré contre le candidat républicain. Un sondage de ses employés a pourtant posé une question fondamentale…

L’anti-trumpisme de Mark Zuckerberg ne fait aucun doute . « De terribles voix appellent à la construction de murs, à la division entre les personnes. Je les entends appeler au blocage de la liberté d’expression, de l’immigration, ils veulent bloquer le commerce et menacent même de couper l’accès à Internet », avait-il récemment déclaré lors de la conférence développeurs F8 , à San Francisco.

donald trump facebook

Cette prise de position aurait conduit les salariés de Facebook à se poser la question suivante: Le réseau social doit-il contribuer à faire barrage au candidat dans sa course vers la Maison-Blanche ? Selon Gizmodo, cette question aurait été posée dans le cadre d’un sondage en interne créé par les employés.

En effet, le géant du web pourrait actionner ses algorithmes pour contribuer à déstabiliser la campagne du candidat sur Facebook. Notons que Donald Trump est très actif sur les réseaux sociaux. Ses publications pourraient donc être snobées sur ce réseau social et parallèlement booster celles des candidats démocrates. « Le premier amendement s’applique aussi bien au New York Times qu’à Facebook. S’ils le désirent, ils peuvent librement bloquer les messages d’un candidat », souligne Eugene Volokh, un professeur de droit américain, cité par BFMTV.

Il faut dire que le poids des réseaux sociaux sur les électeurs est bien réel. En 2010, grâce à son bouton « A voté », Facebook avait réussi à faire remonter la participation aux élections.

Dans un communiqué, Facebook précise sa ligne : « En tant qu’entreprise, nous sommes neutres. Nous encourageons tous les candidats, les groupes et les électeurs à utiliser notre plateforme pour partager leurs opinions sur l’élection et débattre de la politique ».

Notons qu’au palmarès des candidats, Trump est en tête : il a 7 millions de fans, contre 3,2 millions pour Hillary Clinton, 3,8 millions pour Bernie Sanders et 2,1 millions pour Ted Cruz.

Fort de sa popularité sur le réseau social, Donald Trump a indiqué sur Fox News « J’ai beaucoup de succès sur Facebook. Quelqu’un a dit que j’étais l’une des grandes stars (…) Je ne pense pas qu’ils feront grand-chose. »

Catégorie de l'article:
Pure Buzz
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.