Facebook : Elle poste un commentaire et s’attire les foudres des internautes

Commentaire douteux – L’art de se faire haïr par un simple message posté sur Facebook.

Holly Jones est une femme américaine qui a passé un mauvais réveillon dans un restaurant. Elle a voulu le faire savoir en postant un commentaire critiquant l’établissement. Jusque là tout est normal ; grâce aux réseaux sociaux les internautes peuvent exprimer leurs avis positifs ou négatifs sur tout et n’importe quoi, y compris les endroits fréquentés. Sauf que, le commentaire publié par cette femme n’est pas passé inaperçu et lui a valu les foudres des internautes.

Holly a , en effet, exprimé son mécontentement après son réveillon gâché dans ce restaurant à cause ….du malaise cardiaque d’une femme qui y était présente!  Elle a exprimé sa rage car son réveillon avait été interrompu par une cliente faisant un arrêt cardiaque et s’en est pris au restaurateur dans un texte incendiaire posté sur la page Facebook du restaurant, le Kilroy’s BarN’Grill d’Indianapolis.

commentaire Holly Jones

Cette jeune coiffeuse de métier a indiqué dans son texte que ce repas de réveillon a coûté 700$ et qu’il a été ruiné par une personne en danger de mort qui a été évacuée! Elle continue en fustigeant le comportement du gérant et persiste « Le manager nous a dit qu’une personne mourante était plus importante que nous en nous donnant l’impression que nous ne comptions pas. Mais j’imagine que laisser entrer une junkie pour qu’elle fasse une overdose dans l’établissement était plus important que de s’occuper de clients qui dépensent beaucoup d’argent. »

Ce commentaire méchant et méprisant lui a valu une haine virtuelle incroyable, puisqu’il s’est avéré que la victime d’un malaise cardiaque âgée de 57 ans, dînait dans le restaurant avec son mari et qu’elle a été conduite d’urgence à l’hôpital.
Tentant de calmer les réactions haineuses des internautes choqués par son post douteux , l’américaine a essayé de mentir en prétendant que ce commentaire a été posté par des hackers. C’est pas très judicieux! Elle a fini par fermer son profil Facebook et sa vie serait devenue un cauchemar depuis ce commentaire puisqu’elle reçoit des menaces de mort et que son employeur est harcelé de messages lui demandant de licencier Holly.
Morale de l’histoire : tournez vos pouces sept fois avant d’écrire.
Mots clés:
· ·
Catégorie de l'article:
divertissement · Pure Folie
Publié par:

Les commentaires sont fermés pour cet article.